L’histoire de la ligue

Le nom « Île-de-France » a peu de lien avec la région parisienne qu’il désigne. Cette appellation est liée aux nombreux fleuves et rivières irriguant la région dont la Seine, l’Oise, la Marne et le Loing. Une explication plus historique est citée, en 1387, dans les Chroniques de Froissart. : Île-de-France serait une altération de Liddle Franke, c’est-à-dire « Petite France » en langue franque.

En 1965, la région parisienne est divisée en huit départements. Onze ans plus tard, en 1976, il fallut lui donner un nom au terme d’un débat homérique à l’Assemblée nationale. Les parisiens voulaient conserver le terme de région parisienne. Mais les banlieusards ne le supportaient plus. C’est le sénateur- maire de Versailles qui renversa la vapeur avec le nom Île-de-France qui fut victorieux en seconde lecture à l’Assemblée Nationale. C’est seulement en Janvier 1986 que le terme francilien désignant, aujourd’hui, les habitants d’Île- de-France, est accepté par l’Académie française.

La ligue Île-de-France représente 8 départements et environ 24000 licenciés répartis dans 60 clubs. C’est un organe déconcentré de la Fédération des Clubs de la Défense. Elle est membre du Comité Régional Olympique et Sportif d’Île- de-France (CROSIF) et bénéficie de l’agrément ministériel jeunesse, sport et vie associative. Son espace de compétence, s’appuie sur les structures de la région administrative Île-de-France. La région francilienne représente, aujourd’hui, 2% du territoire national. Il est à noter que 16% des licenciés de la Fédération des Clubs de la Défense sont ressortissants de la ligue Île-de-France.

Elle a pour mission, dans le cadre des objectifs fixés par la FCD, d’être le relais auprès des clubs, d’encourager, de promouvoir, de développer, d’animer, d’encadrer, de coordonner et de contrôler, dans la limite de ses prérogatives, les activités sportives et culturelles des clubs sportifs et artistiques des établissements de la Défense dans l’Île-de-France. Ainsi, elle organise annuellement, avec le soutien des clubs, des compétitions sportives et culturelles, nationales et régionales.

Depuis 1979, c’est l’un de ses clubs qui organise la grande course pédestre de l’automne parisien Les 20 Kilomètres de Paris qui regroupe chaque année plus de 30.000 passionnés de la course à pied.